Accueil   Grèges   Commander   Revue   Livres   Livres d'artistes   Auteurs   Contact

 
 

Grèges numéro 6

   
Grèges numéro 6

Grèges n°6, 164 pages, 18 images, 500 exs, papier int rusticus de fabriano 110 g. Papier de couverture : gunny rough de kaddy papers. ISSN 1278-9526. Décembre 2000.

Aufray Gilles, "Pièces brèves".
Demangeot Cédric, "Obstaculaire". Poèmes.
Saliba Pascal, "Récit de Lentz". Extrait de roman.
Zucker Étienne, Trois peintures.
Lézard Quentin, "La Croix de guerre". Récit.
Barthélémy Lambert, Poèmes.
Go Henri, "Attentes". Poèmes.
Florentin Carole, Poèmes.
Pougeau Éric, Photographies.
Petit Brice, "La Route". Poèmes.
Becker Christophe, "Quatre petits pas". Récit.
El Adnani Jillali, Poèmes.
Bertina Arno, "Nous serons bien sages". Récit.
Destremau Lionel, "Érosion". Poèmes.
Velk Marko, Trois fusains.
Godès Agnès, "Où ?". Récit.
Hardie Kerry, Poèmes. Traduits de l’anglais par Claude Meunier.
Quellen Dominique, "Couper (au) court". Proses.
Zendehroudi Maziar, Trois peintures.
Laugier Emmanuel, "De tête". Poèmes.
Lorca Christophe, "La Fresque, le fou". Poèmes.
Pouliquen Alexandre, Poèmes.
Gest Delphine, "Apnée baroque". Poèmes.
Damon Emmanuel, Poèmes.
Tisseron Serge, Photographies.
Lassalle Jean-René, "Boîte de la joie". Poème.
Meynadier Valérie, "Une mauvaise herbe". Nouvelle.
Crozals Jean-Marie de, "L’Or de l’air". Poèmes.

           
 

 

Presse :

C’est d’abord par son aspect que Grèges se remarque : une couverture en papier chiffon qui accueille à chaque livraison (deux par an) une linogravure d’Emmanuelle Dufossez. À l’intérieur, 150 pages en rusticus 95 g donnent au toucher une douceur qui fait de la lecture un plaisir. S’enchâssent cinq cahiers où brillent les contributions graphiques de peintres ou photographes. Le soin apporté à la mise en page et à la typographie signe l’amour du livre. Mais au plumage soyeux d’une revue, on préférera la qualité des textes qu’elle propose ainsi que la prise de risque qu’il y a à présenter des écrivains débutants.

Avec Grèges, sur ces deux points non plus, on n’est pas déçu. L’éventail des genres est large : ce sixième numéro aborde le théâtre, la poésie, le fragment, la prose, la nouvelle, la peinture, la photographie. Si le sommaire aligne des noms de poètes ou d’écrivains dont certains ont déjà publié, aucun cependant ne pourrait faire office d’argument commercial. La plupart sont inconnus, ce qui ne veut pas dire qu’ils ne sont pas talentueux. Pour preuve le texte d’Arno Bertina dont le premier roman annoncé pour septembre chez Actes Sud est précédé d’une insistante rumeur. Bertina, ici, pose des phrases fluides pour dire les premiers jours d’un appelé au service militaire. Le non-sens s’illustre par un écart entre ce qui est vécu de l’intérieur et ce que la communauté (les autres appelés notamment) impose. Assez proche, Quentin Lézard adopte la voix d’un innocent dont le frère est mort à la guerre. Là encore, la réalité des faits nous apparaît distordue par le regard de l’idiot et cette diffraction n’est pas sans poésie.

T.G.

 
           

 

Retrouvez ici nos annonces événementielles. - Plan du site